Rapport du DfT : Actions au niveau régional pour éviter l'ILUC

28 juin 2011

L'utilisation croissante des biocarburants à l'échelle internationale présente le risque que les cultures destinées à la production de biocarburants sur les terres agricoles existantes déplacent les cultures destinées à d'autres usages, augmentant ainsi la pression pour défricher de nouvelles terres pour l'agriculture. Cet effet d'entraînement est connu sous le nom de changement indirect d'affectation des sols (ILUC).

Ce rapport, rédigé par Ecometrica et commandé par le Department for Transport (DfT), examine le potentiel de réduction du risque d'ILUC par des actions prises au niveau régional, par exemple par une région avec un pays, un gouvernement national ou un organisme international tel que l'Union européenne.

Suivez ce lien vers le Site web du DfT pour lire le rapport complet sur les actions au niveau régional pour éviter l'ILUC (en anglais).

Perspectives connexes

L'ISSB publie un projet d'informations sur la durabilité et le climat

L'ISSB publie un projet d'informations sur la durabilité et le climat

L'International Sustainability Standards Board (ISSB) a publié ses projets de divulgation liés à la durabilité et au climat le 31 mars 2022. Pour de nombreuses entreprises cotées en bourse, il s'agit d'un nouveau domaine d'information qui a de profondes répercussions sur la collecte, le calcul, l'audit et la communication des données.
FR