Rapport du DfT : Actions au niveau régional pour éviter l'ILUC

28 juin 2011

L'utilisation croissante des biocarburants à l'échelle internationale présente le risque que les cultures destinées à la production de biocarburants sur les terres agricoles existantes déplacent les cultures destinées à d'autres usages, augmentant ainsi la pression pour défricher de nouvelles terres pour l'agriculture. Cet effet d'entraînement est connu sous le nom de changement indirect d'affectation des sols (ILUC).

Ce rapport, rédigé par Ecometrica et commandé par le Department for Transport (DfT), examine le potentiel de réduction du risque d'ILUC par des actions prises au niveau régional, par exemple par une région avec un pays, un gouvernement national ou un organisme international tel que l'Union européenne.

Suivez ce lien vers le Site web du DfT pour lire le rapport complet sur les actions au niveau régional pour éviter l'ILUC (en anglais).

Perspectives connexes

Aider les entreprises à déclarer leurs émissions de portée 3

Aider les entreprises à déclarer leurs émissions de portée 3

De plus en plus, les entreprises font appel à nous pour mesurer leurs émissions de portée 3. Les émissions de portée 3 ne sont pas simples à mesurer, mais ce n'est que lorsque vous les incluez, ainsi que les portées 1 et 2, dans votre empreinte carbone que vous obtenez une véritable mesure de votre impact carbone.
FR