Conseils d'experts pour rationaliser le processus de vérification

18 novembre 2014

La vérification est une étape clé du processus d'évaluation, qui offre le double avantage de renforcer la confiance des parties prenantes dans les résultats de l'évaluation et de fournir un retour d'information précieux sur les processus internes de gestion des données et de mesure.

Au cours des dernières années, le nombre de programmes obligatoires et volontaires exigeant ou récompensant l'assurance d'une tierce partie a augmenté, et par conséquent, de plus en plus de compagnies cherchent à faire vérifier leurs évaluations de GES organisationnelles. Compte tenu du temps et des ressources consacrés à la préparation et à la réalisation de la vérification, il était évident qu'un aperçu expérimenté de la rationalisation de ce processus serait intéressant et utile pour les organisations qui cherchent à obtenir une assurance.

Dans un nouvel article, "Gagner en efficacité en se préparant à la vérification tout au long du processus d'évaluation."Nous avons mis à profit notre grande expérience de la préparation et de la conduite de projets d'assurance pour mettre en évidence les possibilités de rationalisation de ce processus qui exige beaucoup de ressources.

Le document classe les gains d'efficacité potentiels en trois grandes étapes - la définition de la portée, le processus d'inventaire des GES et la vérification elle-même - et fournit de nombreuses stratégies et astuces pour chacune d'elles. Dans le cadre de la définition de la portée du projet, les critères de vérification et les seuils d'importance relative sont abordés, tandis que l'importance des métadonnées et de la notation méticuleuse des hypothèses est soulignée au cours des processus d'inventaire des GES. Enfin, le document souligne que les entreprises peuvent réaliser des gains d'efficacité supplémentaires en utilisant une solution de gestion du carbone bien choisie et prête à être auditée, telle que Durabilité d'Ecometrica.

Perspectives connexes

FR