Forbes : L'utilisation du Big Data et des satellites pour découvrir des indices de la Grèce antique

22 juillet 2014

Dans les superproductions, la représentation que fait Hollywood des archéologues est plus que déformée. En réalité, les archéologues ressemblent moins à Indiana Jones ou Lara Croft. Ils mènent plutôt une vie axée principalement sur l'impact académique de leurs découvertes. Cependant, les nouvelles technologies repoussent les limites de ce qui peut être découvert, apportant un nouveau niveau d'excitation à ce domaine.

Grâce à l'imagerie satellitaire, avec une variété de types de capteurs et de résolutions, les archéologues d'aujourd'hui peuvent désormais cartographier les villes anciennes et estimer les meilleurs emplacements pour de nouvelles fouilles. En combinant les informations recueillies par satellite - des photos à haute résolution dans le spectre visible et proche infrarouge - avec l'analyse des données et les relevés manuels, les archéologues peuvent plus facilement et plus sûrement découvrir ces civilisations perdues.

Lire l'article complet, avec les commentaires du Dr Richard Tipper, sur Forbes.com >

Perspectives connexes

FR