(2) Il est temps de faire un nettoyage de printemps de votre processus de reporting CR : Deuxième partie

16 avril 2018

Bienvenue dans la deuxième partie de notre guide pour vous aider à faire le ménage de printemps dans votre processus de reporting sur la responsabilité d'entreprise (RE).

Dans la première partie, nous avons exploré les défis auxquels les professionnels du CR sont confrontés autour de la collecte des données, de leur exactitude et des tâches répétitives sur les feuilles de calcul. Dans ce deuxième post conclusif, nous discuterons des outils couramment utilisés qui ne sont pas à la hauteur, et comment vous pouvez nettoyer votre processus de reporting CR en 2018, en vous épargnant du temps, de l'argent, du stress et des efforts.

 

Les outils courants ne sont pas à la hauteur


Comme mentionné dans première partieUne étude menée par le groupe Triana a montré que Plus de la moitié des entreprises américaines interrogées utilisent des feuilles de calcul Excel. ou une combinaison d'Excel et d'un système de santé et de sécurité environnementale (SSE) pour leurs rapports sur la responsabilité d'entreprise. Selon le cabinet d'audit PricewaterhouseCoopers (PwC), l'un des principaux problèmes liés à l'utilisation d'Excel comme outil de suivi par défaut est que les données sont souvent de qualité inégale et difficiles à vérifier. Les outils logiciels conçus spécifiquement pour les données CR génèrent généralement des "enregistrements plus vérifiables". Seulement 23% des entreprises américaines ont recours à une assurance externe pour les données CR.

 

Systèmes EHS

Les grandes solutions ESS offrent 56 % de valeur en moins que prévu, tout en dépassant de 45 % le budget et de 7 % le calendrier. Ces systèmes ne s'adressent pas aux équipes CR, qui finissent souvent par utiliser des feuilles de calcul malgré les dépenses engagées pour des logiciels externes.

Bien que le marché soit saturé par les systèmes de gestion de l'énergie (EMS) et de l'hygiène et de la sécurité (EHS), ceux-ci peinent à être adoptés par les professionnels américains du développement durable pour les raisons suivantes ils peuvent souvent promettre trop, mais ne pas tenir leurs promesses.. Cela s'explique par le fait que les entreprises investissent dans des systèmes ESS qui fonctionnent parfaitement pour les professionnels de la santé et de la sécurité, mais négligent la complexité et la précision des données relatives à la durabilité. Regardons les choses en face : la santé et la sécurité est un animal à part entière, alors que les experts en durabilité s'accordent à dire que la durabilité environnementale devrait être dans une classe à part. Cela est dû au fait que les cadres de reporting, comme le cadre TCFD, deviennent plus complexes - et que les investisseurs, les parties prenantes et les clients exigent plus de précision.  

Les entreprises qui choisissent les meilleures solutions et l'intégration pour chaque département uniquement connaissent un succès remarquable. Le choix d'une solution globale couvrant l'énergie, la durabilité, la santé et la sécurité est tout simplement excessif. Ces solutions peuvent être résumées par un simple dicton : "Jack of all trades, Master of none".

"Les grandes solutions ESS offrent 56 % de valeur en moins que prévu, tout en dépassant de 45 % le budget et de 7 % le calendrier." Enquête de KPMG sur le reporting en matière de responsabilité des entreprises, 2017.

 

Consultants

Un rapport récent de la NAEM indique que 50% des professionnels de la CR et des équipes informatiques font appel à des consultants pour évaluer une plateforme à leur place. Les consultants choisissent souvent parmi cinq systèmes EHS avec lesquels ils travaillent déjà et qui nécessiteront les services du consultant tout au long du processus - avec des délais de mise en œuvre qui durent un an ou plus et qui sont souvent rejetés par d'autres personnes au sein de l'organisation. Cette méthode ne tient manifestement pas compte des intérêts de l'organisation. Les équipes CR sont obligées d'utiliser ces systèmes polyvalents, choisis pour elles, et exportent souvent leurs données dans Excel pour calculer les émissions, produire des rapports et rendre compte à d'autres parties prenantes internes et externes, ce qui se traduit par davantage de processus hérités et de technologies déconnectées qui sont manuels, répétitifs et sujets aux erreurs. Recoller les morceaux de plusieurs processus tactiques manuels ou de composants logiciels en espérant que tout ira bien n'est pas une stratégie solide !

L'insuffisance d'outils se traduit par un temps considérable de non-valeur ajoutée passé par votre équipe pour combler ce manque d'outils.  Combien d'outils différents utilisez-vous ? Excel, email, EHS, EMS, SharePoint, Word, Powerpoint ?

 

Exactitude et vérification des données

Des données précises sur la responsabilité d'entreprise sont un élément essentiel de l'activité et les rapports signés par le PDG ou le directeur financier illustrent la vision de la viabilité à long terme d'une entreprise. Les parties prenantes exigent des données précises, transparentes et vérifiées. Cela peut être un défi, surtout lorsque les données ne sont pas disponibles. Comme nous l'avons déjà mentionné, les données sont souvent décentralisées, les collègues ne répondent pas aux questions, les erreurs d'estimation et de conversion sont fréquentes (calcul, alignement dans Excel et extrapolations), et la production des ventilations requises par les institutions, telles que le CDP, les investisseurs et les clients.Certaines entreprises font vérifier leurs données de RE par un tiers. Cependant, il n'est pas surprenant que les coûts d'audit continuent d'augmenter d'année en année -. souvent jusqu'à 15-20% - ajoutant aux coûts et au stress des équipes de la CR.

 

Conserver les meilleurs talents

Les entreprises doivent relever ces défis, car les professionnels de la CR ne se sentent pas appréciés, souffrent de la lassitude des e-mails et ne sont pas en mesure de fournir la qualité de travail que l'on attend d'eux, simplement à cause des outils qu'ils utilisent. En outre, il est bien connu que pour attirer et retenir les meilleurs talents, vous devez utiliser des outils et des ressources de pointe. Les professionnels de la CR veulent faire partie d'une entreprise qui utilise les meilleures technologies, afin de pouvoir consacrer leur temps à des tâches plus importantes. Passer du temps inutile sur des tâches manuelles et chronophages n'est guère attrayant pour les professionnels sur le marché du travail.  

Êtes-vous à l'aise avec tous vos chiffres ?  Combien de va-et-vient votre équipe subit-elle avec des données incomplètes, des imprécisions et des erreurs ? Comment tous ces facteurs affectent-ils le niveau de stress de l'équipe et la rétention des employés ?

 

 

 

Changer le paradigme 


Il est temps de faire le ménage de printemps et de prendre le contrôle de vos processus de reporting CR par vous-même, sans avoir besoin d'impliquer des ressources extérieures coûteuses. Ecometrica permet aux équipes CR d'éliminer la plupart des tâches sans valeur ajoutée afin que vous puissiez vous concentrer sur des activités plus productives et rentables : les tâches qui comptent le plus. Tâches consistant à s'assurer que les rapports sont complets, précis et transparents.

Les professionnels de la communication qui utilisent des données financières précises pour expliquer comment leur organisation a évolué et quelles sont les nouvelles opportunités, constatent souvent que les dirigeants commencent à les écouter. N'oubliez pas que les dirigeants ont également besoin de ces histoires, car ils traitent avec les actionnaires, les partenaires et les investisseurs. Lorsque les professionnels du CR peuvent fournir des données précises, claires, fiables et cohérentes en temps voulu, leurs équipes deviennent précieuses pour l'organisation et sont alors considérées comme un atout.

En montrant que la durabilité peut ajouter de la valeur aux résultats d'une entreprise, les professionnels de la RE peuvent avoir une voix plus importante dans les décisions prises par leurs organisations.

 

Fournir des données sur la durabilité financièrement exactes

La plateforme d'Ecometrica est la seule plateforme sur le marché qui peut fournir des données exactes et cohérentes avec les données financières, qui peuvent être approuvées par le directeur financier et présentées en toute confiance dans le rapport de la SEC. Nous y parvenons grâce à nos données de sortie prêtes à être vérifiées, la seule plateforme de comptabilisation des GES à bénéficier de l'assurance de PwC.

Réduisez significativement votre temps de collecte, de vérification et de calcul des données. La plateforme de rapport de durabilité d'Ecometrica permet aux professionnels du développement durable de retrouver leur temps pour partager efficacement et précisément sa vision de l'avenir avec la direction et vos parties prenantes.

En tant que seul partenaire or du CDP dans les 3 programmes, Ecometrica permet aux équipes de fournir des rapports clairs et fiables en temps voulu, avec des scores accrus.

Ecometrica a donné du pouvoir à des centaines d'organisations en permettant à leurs équipes de reporting non-financier de collecter, gérer et rapporter les données de manière plus efficace, permettant aux équipes de se concentrer sur ce qui est significatif pour l'entreprise et de raconter leur histoire.

Pour en savoir plus sur la façon dont Ecometrica peut vous aider à rationaliser votre processus de reporting sur le développement durable et à fournir des données précises et fiables, contactez-nous pour demander une démo.

 

 

Perspectives connexes

Aider les entreprises à déclarer leurs émissions de portée 3

Aider les entreprises à déclarer leurs émissions de portée 3

De plus en plus, les entreprises font appel à nous pour mesurer leurs émissions de portée 3. Les émissions de portée 3 ne sont pas simples à mesurer, mais ce n'est que lorsque vous les incluez, ainsi que les portées 1 et 2, dans votre empreinte carbone que vous obtenez une véritable mesure de votre impact carbone.
FR