Clarifier la comptabilité climatique - S1E4

Dans cet épisode, Adrian Smith s'entretient avec Matthew Brander, maître de conférences en comptabilité carbone à l'école de commerce de l'université d'Édimbourg, qui a participé à l'élaboration de nombreuses normes en matière de comptabilité des GES. Ils discutent de la comptabilité basée sur le marché et de la révision du protocole des GES, ainsi que du stockage temporaire du carbone.

La comptabilité basée sur le marché doit-elle être maintenue car elle peut conduire à des inexactitudes dans la comptabilisation du carbone ? Les entreprises devraient-elles être autorisées à déclarer la réduction des émissions dont elles sont réellement responsables ou être créditées pour la production d'énergie renouvelable excédentaire ?

Le GHG Protocol envisage de réviser ses orientations relatives au champ d'application 2, mais cela devrait prendre quelques années. Une partie de tout le C02 produit subsiste dans l'atmosphère pendant 10 000 ans, de sorte qu'un stockage permanent de carbone devrait durer au moins aussi longtemps. Toute durée inférieure est considérée comme temporaire. Ils examinent les possibilités de stockage permanent et les meilleures options actuelles pour compenser les émissions.

Enfin, vous trouverez ici le lien vers le master en finance climatique :  https://www.business-school.ed.ac.uk/msc/climate-change

Temps de lecture : 1 minute

Date de publication : 25 juillet 2023

Partager :

TLDR :

Dans le quatrième épisode de "Bringing Clarity to Climate Accounting", l'animateur Adrian Smith reçoit le Dr Matthew Brander, maître de conférences en comptabilité carbone à l'université d'Édimbourg.

Tags

Haut de page