Guide : Pourquoi les rapports de la TCFD sont importants

Pourquoi les rapports de la TCFD sont importants : Un guide

À la suite de l'accord de Paris en 2015, le Conseil de stabilité financière (CSF) a créé le groupe de travail sur les informations financières liées au climat (TCFD). Le groupe de travail avait pour mission de fournir des orientations permettant aux entreprises parties prenantes de divulguer leurs risques et opportunités liés au climat. Ces risques climatiques englobent les risques physiques, tels que les conditions météorologiques extrêmes, et les risques transitoires, qui font référence aux responsabilités financières et juridiques potentielles liées à l'adoption de politiques environnementales.

Depuis sa création, le groupe de travail a introduit de nouvelles recommandations pour élargir sa portée et son mandat initial afin de permettre une divulgation cohérente et transparente. À partir de 2022, de nombreux pays encouragent activement Rapport de la TCFD et les chefs d'entreprise reconnaissent de plus en plus son importance et son utilité globale.

Ce guide sur les rapports de la TCFD comprend

  • Les avantages de la TCFD pour les entreprises
  • Une explication des éléments clés de la Cadre de la TCFD
  • Les étapes de la rédaction d'un rapport sur la TCFD
  • Exemples de réussites d'entreprises alignées sur la TCFD

Avantages du rapport de la TCFD pour les entreprises

Les entreprises peuvent rendre compte à la TCFD afin de satisfaire aux exigences d'une nouvelle législation. Toutefois, au-delà de la conformité, la publication des recommandations de la TCFD présente plusieurs avantages supplémentaires. Ces avantages ne sont pas exclusivement liés à l'environnement et à la réduction des émissions de carbone ; les rapports de la TCFD peuvent également aider les parties prenantes à prendre de meilleures décisions financières et à susciter davantage d'investissements.

Amélioration de la gestion des risques

Le changement climatique présente un nouvel ensemble de risques pour toutes les entreprises et entités publiques. Les risques physiques résultant de l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre (GES) ont eu pour conséquence que de nombreux secteurs ont déjà subi des impacts significatifs des événements météorologiques liés au climat.

Outre les risques physiques, les parties prenantes doivent être conscientes des risques inhérents à la transition qui les accompagnent. Pour parvenir à une réduction sensible des émissions de GES, les entreprises devront s'adapter à une série de changements, notamment l'introduction d'une législation environnementale et l'innovation rapide en matière de technologies vertes.

Accès aux capitaux et aux opportunités d'investissement

Les investisseurs s'inquiètent de la vulnérabilité de l'économie mondiale face à l'intensification du changement climatique. Par conséquent, les entreprises désireuses d'identifier et de gérer leurs risques liés au climat peuvent gagner la confiance des investisseurs. Les entreprises alignées sur la TCFD peuvent en outre susciter l'intérêt du marché de la finance verte, qui arrive à maturité.

Amélioration des processus décisionnels

Les recommandations de la TCFD peuvent influencer positivement la prise de décision. En examinant attentivement les activités d'une entreprise à l'aide du cadre de la TCFD, les parties prenantes peuvent découvrir des opportunités potentielles d'innovation et de croissance.

En outre, la divulgation des informations de la TCFD peut aider les décideurs à développer de nouvelles solutions pour remplacer les processus anciens et obsolètes. Par exemple, la mise en œuvre de stratégies de réduction des émissions de carbone garantit l'efficacité des ressources et de l'énergie dans les opérations. En outre, le fait de présenter l'efficacité des ressources comme un moyen de réduire les émissions peut motiver les employés, en particulier les jeunes membres de l'équipe.

Le cadre de reporting de la TCFD explique

Le cadre de la TCFD comprend quatre piliers clés relatifs à la structure de gestion et aux activités d'une entreprise déclarante. Ces quatre piliers, qui comprennent chacun une série de recommandations, sont définis sous les titres suivants : gouvernance, stratégie, gestion des risques et mesures et objectifs.

Gouvernance

La première série de recommandations porte sur la gouvernance. Grâce à ces recommandations, l'entreprise déclarante peut évaluer le niveau de préparation et de sensibilisation aux risques liés au climat des membres de la direction et du conseil d'administration.

Les deux informations recommandées en matière de gouvernance :

  • Décrire comment le conseil d'administration supervise les risques et les opportunités liés au climat.
  • Décrire le rôle de la direction dans l'évaluation et la gestion des risques et des opportunités liés au climat.

Stratégie

L'étape suivante du cadre de la TCFD concerne l'approche interne de la gestion des risques actuels et futurs liés au climat auxquels l'entreprise déclarante est confrontée.

Les trois informations stratégiques recommandées :

  • Décrire les risques climatiques de l'organisation à court, moyen et long terme.
  • Décrire l'impact des risques et des opportunités liés au climat sur la stratégie, les activités et la planification financière de l'organisation.
  • Décrire la résilience de la stratégie de l'organisation, tout en tenant compte des scénarios liés au climat (y compris un scénario 2C ou moins).

Gestion des risques

Le troisième niveau du cadre de la TCFD cherche à établir les moyens par lesquels l'entreprise déclarante gère ou se décharge de ses risques liés au climat. Par exemple, une entreprise agricole aura probablement mis en place un plan d'urgence pour faire face aux futures températures élevées et aux vagues de chaleur. Ce plan peut comprendre des mesures pratiques telles que la récolte des cultures par les ouvriers agricoles à des moments différents afin de profiter des températures plus fraîches.

Les trois informations recommandées en matière de gestion des risques :

  • Décrire les processus mis en place par l'organisation pour identifier et évaluer les risques liés au climat.
  • Décrire les processus de gestion des risques liés au climat mis en place par l'organisation.
  • Décrire comment ils ont intégré tous les processus ci-dessus dans le plan global de gestion des risques de l'organisation.

Mesures et objectifs

Le dernier élément du cadre de la TCFD demande aux entreprises déclarantes de divulguer tous les paramètres et objectifs qu'elles utilisent pour identifier et suivre leurs risques liés au climat. Les indicateurs clés comprennent : la consommation d'énergie, l'utilisation des terres et de l'eau et la production globale de déchets.

Les trois informations recommandées sur les paramètres et les objectifs :

  • Publier les paramètres utilisés pour évaluer les risques et les opportunités liés au climat, conformément à sa stratégie et à son processus de gestion des risques.
  • Divulguer les émissions de GES des champs d'application 1 et 2 et, le cas échéant, du champ d'application 3, ainsi que les risques qui y sont liés.
  • Décrire les objectifs utilisés pour gérer les risques et les opportunités liés au climat et les résultats obtenus par rapport aux indicateurs.

Lors de la publication d'objectifs liés au climat, qui est cruciale pour les entreprises désireuses de progresser en matière de développement durable, il est conseillé d'établir une année de référence à partir de laquelle toutes les performances futures seront mesurées. En outre, les parties prenantes doivent avoir une idée claire du calendrier des objectifs spécifiques. Certains objectifs peuvent ne s'appliquer qu'à l'avenir à moyen et long terme de l'entreprise.

Étapes pour une mise en œuvre efficace des rapports de la TCFD dans le cadre d'une entreprise

Les lignes directrices de la TCFD proposent aux entreprises une approche en trois étapes pour identifier les risques et les opportunités liés au climat.

1. La première étape consiste à effectuer une analyse de scénario afin d'identifier tous les impacts possibles des différentes conditions climatiques. Par exemple, la prévalence d'importants incendies de forêt peut perturber les chaînes d'approvisionnement, ce qui représente un risque évident pour les entreprises.

Les risques physiques liés au climat varient en fonction du secteur d'activité et de la situation géographique. Pour savoir sur quels risques se concentrer, il faut comprendre son activité, cartographier l'empreinte mondiale de ses opérations et évaluer différents scénarios climatiques futurs.

L'évaluateur de risques TCFD d'Ecometricas est préchargé avec de multiples scénarios climatiques futurs couvrant un large éventail de résultats de température, y compris les scénarios alignés sur Paris. En cartographiant les opérations directes de votre entreprise et de ses fournisseurs, vous serez rapidement en mesure de comprendre les principaux risques climatiques physiques pour chaque site, à la fois directs et indirects. Notre outil se concentre en particulier sur les mesures des risques physiques pour les extrêmes de chaleur, y compris les vagues de chaleur, les extrêmes de précipitations / inondations, les conditions de sécheresse et l'élévation du niveau de la mer, avec de nouveaux indicateurs en cours d'élaboration.

2. La deuxième étape consiste à évaluer les implications financières des risques et des opportunités liés au climat. Grâce à l'analyse de scénarios, les entreprises évaluent la manière dont les risques physiques et transitoires peuvent affecter les revenus, les actifs et l'affectation des capitaux. Par exemple, la chaîne d'approvisionnement d'une entreprise et donc ses revenus peuvent être affectés par des vagues de chaleur extrême.

L'analyse de scénarios est une composante importante du rapport TCFD, mais elle peut aussi être une partie très complexe du processus. Pour simplifier les choses, nous distillons des données provenant de nombreuses sources faisant autorité pour les scénarios alignés sur Paris et les projections climatiques. En rassemblant toutes les données en un seul endroit, nous pouvons vous aider à comprendre les impacts potentiels de vos opérations mondiales et la manière dont ces impacts devraient évoluer au cours des décennies à venir et selon différents scénarios climatiques.

Nous n'utilisons que des données de scénarios bien établis, tels que ceux basés sur les SSP (Shared SocioEconomics Pathways). Vous pouvez donc être sûr que vos résultats sont fiables et conformes à la TCFD. Ecometrica fournit des couches cartographiques pour chacun des indicateurs physiques de chaque scénario, en se concentrant sur les scénarios SSP1-1,9 (équivalent à un réchauffement de 1,5 degré selon l'accord de Paris), SSP2-4,5 (voie médiane, trajectoire actuelle) et SSP5-8,5 (l'un des pires scénarios). Pour chaque scénario, il crée des résultats pour 2030, 2040, 2050 et 2090.

3. La troisième étape consiste pour les entreprises à calculer l'impact financier réel, aussi précisément que possible, des événements climatiques. Par exemple, si l'élévation du niveau de la mer rend les propriétés côtières inassurables, les entreprises peuvent mesurer la diminution de la valeur de ces actifs.

Mise en place d'une gouvernance et d'une surveillance

Pour établir la gouvernance, la société déclarante doit rendre compte de la fonction du conseil d'administration en ce qui concerne les questions climatiques. Tous les membres du conseil d'administration et de la direction doivent décrire en détail leurs discussions et leurs activités, le cas échéant, qui concernent la gestion des risques et des opportunités liés au climat. Les informations pertinentes comprennent : la nature et la fréquence de la communication au niveau du conseil d'administration sur les questions climatiques, la prise en compte des questions climatiques dans les discussions sur la stratégie et le rôle du conseil d'administration dans la définition d'objectifs à l'échelle de l'entreprise en vue d'atténuer les risques climatiques.

Élaborer une stratégie en matière de climat

Une fois qu'une entreprise déclarante a identifié ses risques et opportunités liés au climat, elle peut commencer à explorer l'impact de ces questions climatiques sur la stratégie et la planification financière. Les parties prenantes s'appuieront sur les résultats des analyses de scénarios pour déterminer le calendrier et l'impact matériel des questions liées au climat sur différents aspects de l'activité, notamment sur les produits, les acquisitions et les opérations.

Si une entreprise estime qu'elle doit changer de cap, en particulier à moyen ou long terme, elle doit définir les mesures spécifiques qu'elle entend prendre. Par exemple, elle peut annoncer son intention de divulguer ses émissions de gaz à effet de serre et de mettre en place des mesures d'incitation liées au climat pour les employés et le conseil d'administration.

Intégrer les risques liés au climat dans les processus de gestion des risques existants

De plus en plus de parties prenantes reconnaissent que les risques liés au climat devraient être traités de la même manière que les risques conventionnels tels que les risques opérationnels ou de marché. Il est donc essentiel que les entreprises intègrent les risques liés au climat dans leurs stratégies de gestion des risques.

Les rapports de la TCFD favorisent cette intégration nécessaire en aidant les entreprises à mettre en place une approche systématique pour les gérer. En suivant les lignes directrices de la TCFD, les entreprises peuvent identifier, quantifier et surveiller leurs risques climatiques de manière structurée et cohérente.

Exemple de rapport TCFD réussi

Page Group et Ecometrica

En 2021, le client d'Ecometrica, Groupe de pagesPageGroup a demandé à Ecometrica d'analyser ses activités en fonction de scénarios liés au climat, conformément à la Task Force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD). PageGroup est l'un des cabinets de conseil en recrutement spécialisés les plus connus et les plus respectés au monde. Il emploie 7 000 personnes dans 37 pays.

PageGroup était à la recherche d'une solution d'évaluation de la résilience aux risques climatiques pour 170 sites de bureaux.
qui sont répartis dans le monde entier. L'organisation cherchait à mieux comprendre ses
l'exposition au risque physique lié au changement climatique, initialement à des fins d'établissement de rapports et pour
aider à prendre des décisions concernant l'amélioration de la résilience climatique. Ces risques doivent être signalés conformément aux recommandations de la TCFD et inclure un examen des risques dans différents scénarios climatiques.

Ecometrica a proposé d'utiliser son produit de risque physique lié au changement climatique, qui vise à fournir
Des résultats conformes à la TCFD. En utilisant l'évaluateur de risques TCFD primé d'Ecometrica, PageGroup est désormais en mesure de prévoir les vagues de chaleur, les précipitations extrêmes, les inondations, les conditions de sécheresse et l'élévation du niveau de la mer en fonction de scénarios liés au climat pour chacun de ses bureaux.

Vous souhaitez obtenir davantage d'informations et de conseils pour vous assurer que votre organisation est conforme à la directive TCFD ? Contacter l'équipe Ecometrica aujourd'hui.

Temps de lecture : 12 minutes

Date de publication : juin 29, 2023

Partager :

TLDR :

Ce guide sur les rapports TCFD présente les avantages de la TCFD pour les entreprises, explique les éléments clés du cadre TCFD, détaille les étapes du rapport TCFD et donne un exemple de réussite d'une entreprise qui s'est alignée sur la TCFD.

Tags

Tags : ,
Haut de page