Y a-t-il des raisons de prolonger l'heure d'été ?

19 novembre 2012

C'est de nouveau le moment de l'année. Lorsque nous avons reculé nos horloges le 4 novembre, la perspective de longues soirées d'hiver sombres et lugubres a amené beaucoup d'entre nous à se demander une fois de plus pourquoi nous utilisons l'heure d'été (DST).

Il semble que depuis que cette pratique existe, le débat fait rage sur les avantages et les inconvénients potentiels de ce rituel bisannuel. Nous entendons de plus en plus d'arguments en faveur de la prolongation de l'heure d'été toute l'année, principalement pour des raisons environnementales : si l'heure d'été permet d'économiser de l'énergie, pourquoi ne pas la rendre permanente et réduire ainsi les émissions nationales de gaz à effet de serre ?

L'article "Is There a Case for Extending Daylight Saving Time" examine de plus près ce raisonnement. Nous examinons comment les interactions complexes entre la consommation d'électricité et les heures de clarté rendent difficile la détermination des économies d'électricité réalisées grâce à l'heure d'été tout au long de l'année, et nous expliquons pourquoi le bouquet énergétique appliqué est en fait le facteur le plus important en termes d'émissions de GES.

Perspectives connexes

FR